Créer un test
Connectez-vous!

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés :
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :





Le résumé d'un film

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Le résumé d'un film
Message de abdeu1003 posté le 18-09-2019 à 16:33:03 (S | E | F)
Bonjour tout le mode; je vous prie de me couriger ce résumé du film "Heidi"

Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna SPYRI . Cette œuvre cinématographique est réalisée par Michael RHODES en 1993 en deux parties de long métrage, une heure et demi chacune. L’histoire de Heidi va commencer après la mort de ses parents d’un coup de foudre par le fait d’être adopter par sa tante Dete pendant huit ans. Ensuite elle s’est déménagée chez son grand père habité seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Après un certain temps, Dete revenait chercher la petite et la conduire chez une famille de haute société à Froncfort pour être la compagnie de Clara, une fille paralysée. Mais la méchanceté de la gouvernante Mlle Rotenmaer a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure, ajoutant à ceci son attachement irréversible à la montagne et la grand-mère de Peter le berger. A force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l’appétit et elle devenait maigre. Les festivités de rencontre entre Mr Seasman, sa famille et ses amis sont faites sans aucune réaction de Heidi. Cette nuit-ci la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes est irréalisable et dès lors sa santé physique aussi que psychique allait de pire en pire pour devenir ensuite une somnambule. La chose qu’allaient découvrir le maître de la maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit suite aux événements nouvellement survenus à la maison et qui sont incompréhensibles. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à Mr Seasman de la renvoyer dans les montagnes chez son grand père. Le fardeau qu’allait accepter le maître après une bonne réflexion.
A la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante qu’avant. Parmi les faits marquants les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter, durant son congé, c’étaient le conseil qui lui confiait la grand-mère et la joie de la vielle quand elle savait que la petite sache lire en exprimant aussi son vœu de voir Peter aussi. La chose que Heidi allait réaliser après sa mort en hommage à cette défunte. Ceci à lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter « va à l’école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l’histoire.
La pure nature des montagnes et les aliments frais ont donné plus de forces à Clara qui venait de rendre visite à sa petite amie. La grande insistance de ses petits amis en plus le fait accidentel qu’avait Heidi ont poussé Clara à se remettre sur ses pieds après avoir perdu l’espérance d’y arriver.




Réponse : Le résumé d'un film de alienor64, postée le 19-09-2019 à 00:56:43 (S | E)
Bonsoir abdeu1003

Au mois de juillet, vous avez posté ce sujet : Lien internet
+ mais n'en avez pas terminé la correction malgré les nombreuses indications pour le faire. Il est ancien et a été archivé.
N'oubliez pas, mais cela vous a déjà été dit, qu'en demandant notre aide, vous vous engagez moralement à nous présenter votre travail autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'il ne contienne plus d'erreurs.


Bonjour tout le mode monde ; je vous prie de me couriger m'aider à corriger ce résumé du film "Heidi"

Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna SPYRI(seule la 1ere lettre en majuscule) . Cette œuvre cinématographique est réalisée(autre temps) par Michael RHODES(même remarque) en 1993 en deux parties de long métrage(à enlever car inutile),(pas de virgule ; mettre une préposition à élider) une heure et demi(accord) chacune. L’histoire de Heidi va commencer après la mort de ses parents d’un coup de foudre(incorrect ; à formuler correctement. Vous trouverez ici la définition du 'coup de foudre' : Lien internet
par le fait d’être adopter(erreur : à reformuler + infinitif passé de 'adopter' à corriger) par sa tante Dete pendant huit ans. Ensuite (virgule) elle s’est déménagée(autre auxiliaire + ce verbe n'est pas pronominal) chez son grand père(trait d'union) habité(erreur : à conjuguer à l'imparfait précédé d'un pronom relatif) seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Après un certain temps(trop imprécis ; à reformuler), Dete revenait(autre temps : passé simple) chercher la petite et la conduire(à conjuguer) chez(erreur ; préposition) une famille de (ici, déterminant défini) haute société à Froncfort(après le verbe + orthographe de la ville) pour être la (ici, il manque un nom féminin suivi d'une préposition) compagnie de Clara, une fille paralysée. Mais la méchanceté de la gouvernante Mlle(pas d'abréviations sur ce site) Rotenmaer a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure, ajoutant à ceci(pourquoi 'ajoutant à ceci' ??? Cela n'a pas de sens ici ; à reformuler) son attachement irréversible à la montagne et (ici, préposition) la grand-mère de Peter le berger. A(accent) force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l’appétit et elle (enlever) devenait maigre(à remplacer par 'maigrir' à conjuguer, suivi d'une indication de progression dans le temps : 'de jour en jour'). Les festivités (ici, participe passé de 'organiser') de(préposition indiquant le but + déterminant défini) rencontre entre Mr (pas d'abréviations) Seasman, sa famille et ses amis sont faites(autre verbe 'se dérouler') sans aucune réaction(pourquoi 'réaction' ? À quoi fallait-il que Heidi réagisse ?) de Heidi. Cette nuit-ci(erreur : pourquoi 'ci' ? Autre adverbe, car 'ci' désigne ce qui va être dit, ce qui va se passer, non ce qui a été dit ou ce qui s'est passé) la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes est(autre temps) irréalisable et dès lors(virgule) sa santé physique aussi que (incorrect : conjonction de coordination) psychique allait(autre temps) de pire en pire(mieux 'de mal en pis') pour(à remplacer par 'au point que' + sujet + 'devenir' à conjuguer) devenir ensuite une(enlever) somnambule.(pas de point, mais conjonction de coordination + présentatif) La chose qu’allaient découvrir le maître de la maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit suite aux(autre expression : 'à la suite de') événements nouvellement survenus à la maison et qui sont(enlever) incompréhensibles(après 'événements'). Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à Mr(voir plus haut) Seasman de la renvoyer dans les montagnes chez son grand père(après le verbe). Le fardeau('Le fardeau' ??? Pourquoi donc ce mot ?) qu’allait accepter le maître après une bonne réflexion.
A(accent) la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante qu’avant(à enlever). Parmi les faits marquants(participe présent, non adjectif verbal) les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter,(pas de virgule) durant son congé, c’étaient le conseil qui(erreur : pronom relatif COD) lui confiait la grand-mère et la joie de la vielle quand elle savait que la petite sache(pourquoi ce subjonctif ?) lire en exprimant aussi son vœu de voir Peter aussi(incompréhensible ; à reformuler).(pas de point) La chose que Heidi allait réaliser après sa mort en hommage à cette défunte(à remplacer par : préposition indiquant le but + pronom personnel COI + le verbe 'rendre hommage'). Ceci à lieu(autre temps) quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter (ici, deux points) « va(majuscule) à l’école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l’histoire.
La pure(à remplacer par le nom suivi d'une préposition et d'un déterminant défini) nature des(préposition indiquant l'intérieur d'un endroit + déterminant défini) montagnes et les aliments frais ont donné plus de forces à Clara qui venait(gérondif de 'venir') de(enlever) rendre visite à sa petite amie. La grande insistance de ses petits amis en plus le fait accidentel qu’avait Heidi(incompréhensible ; à reformuler clairement) ont poussé Clara à se remettre(autre verbe : 'tenir') sur ses pieds après avoir perdu l’ espérance(autre mot : 'espoir') d’y arriver.

Bonne correction. N'oubliez pas de nous proposer votre texte corrigé jusqu'à ce qu'il ne comporte plus d'erreurs.






Réponse : Le résumé d'un film de abdeu1003, postée le 19-09-2019 à 18:04:58 (S | E)
Bonjour alienor64; je voudrais vous remercier sur tous vos efforts.
Bonjour tout le monde ; je vous prie de m'aider à corriger ce résumé du film "Heidi"

Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique réalisée par Michael Rhodes en 1993 en deux parties d’une heure et demie chacune. L’histoire de Heidi commença après la mort de ses parents de la foudre par être adoptée par sa tante Dete pendant huit ans. Ensuite, elle avait déménagé chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années après, Dete revint chercher la petite et la conduisait à Francfort vers une famille de la haute société pour être la fille de compagnie de Clara, une fille paralysée. Mais la méchanceté de la gouvernante Mademoiselle Rotenmaer a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure, plus son attachement irréversible à la montagne et à la grand-mère de Peter le berger. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l’appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l’occasion de rencontre entre Monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucune motivation de Heidi. Cette nuit-là la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique passait de mal en pis au point qu’elle devenait somnambule c’est donc la chose qu’allaient découvrir le maître de la maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus à la maison. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à Monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand père dans les montagnes. Le fardeau (ce mot est utilisé dans le but d’exprimer le poids de la décision qu’allait prendre le maître, car sa fille paralysée est très attachée à Heidi et cette dernière n’acceptait plus sa résidence à la ville) qu’allait accepter le maître après une bonne réflexion.
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Parmi les faits marquant les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, c’étaient le conseil que lui confiait la grand-mère et la joie de la vielle quand elle savait que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimée un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort en rendant hommage à elle. Ceci avait lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l’école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l’histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont donné plus de forces à Clara venant rendre visite à sa petite amie. Ses deux amis l’avaient beaucoup insistée d’essayer de marcher mais à chaque fois elle refuse. Pour viendrait en fin le glissage de Heidi du haut d’une falaise. L’événement accidentel qu’allait obliger Clara de se déplacer sur ses pieds pour sauver son meilleur amie. Alors, Clara se tenait sur ses pieds après avoir perdu l’espoir d’y arriver.


-------------------
Modifié par abdeu1003 le 19-09-2019 21:19



-------------------
Modifié par abdeu1003 le 19-09-2019 21:51





Réponse : Le résumé d'un film de alienor64, postée le 20-09-2019 à 01:20:30 (S | E)

Bonsoir abdeu1003

'... je voudrais vous remercier sur pour tous vos efforts.

Il vous serait beaucoup plus profitable de poster des textes plus courts de façon à mieux assimiler nos indications et les leçons proposées dans les liens.

Voix active et voix passive : Lien internet
- Les temps du récit : Lien internet
- Lien internet
- Les pronoms démonstratifs : Lien internet
- Participe passé avec l'auxiliaire 'avoir' : Lien internet

Ce lien vous aidera aussi à employer correctement les temps. La valeur des temps : Lien internet



Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique réalisée(erreur : ce n'est pas le verbe conjugué demandé, mais un participe passé ; il manque l'auxiliaire à un temps du passé : voir correction précédente) par Michael Rhodes en 1993 en deux parties d’une heure et demie chacune. L’histoire de Heidi commença après la mort de ses parents de la foudre(incorrect : mettez le participe passé du verbe de la même famille que le mot 'foudre' suivi d'une indication de temps : 'lors d'un orage') par(pourquoi 'par' ??? Cela n'a pas de sens. Mettez une conjonction de temps suivie du verbe 'adopter' au passé composé voix passive : voir lien pour pouvoir corriger) être adoptée(voir indication précédente) par sa tante Dete pendant huit ans. Ensuite, elle avait déménagé(pourquoi ce plus-que-parfait ? Autre temps : voir lien sur les temps du récit) chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années après ('plus tard'), Dete revint chercher la petite et la conduisait(autre temps) à Francfort vers(autre préposition) une famille de la haute société pour être la fille de compagnie(le terme exact est 'dame de compagnie', mais vu le jeune âge de Heidi, on dira : 'tenir compagnie à') de(enlever) Clara, une fille paralysée. Mais la méchanceté de la gouvernante (virgule) Mademoiselle(minuscule) Rotenmaer(virgule) a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure, plus(pourquoi 'plus' ??? ce mot ne veut ici rien dire. Merci de reformuler clairement ce que vous voulez exprimer) son attachement irréversible(autre adjectif pour indiquer la force d'un attachement auquel elle ne peut résister ou qu'elle ne peut réprimer) à la montagne et à la grand-mère de Peter le berger. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l’appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l’occasion de (déterminant défini) rencontre entre Monsieur(minuscule) Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucune motivation(ne serait-ce pas plutôt 'enthousiasme' ?) de Heidi. Cette nuit-là (virgule) la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique passait(autre verbe et autre temps) de mal en pis au point qu’elle devenait(autre temps) somnambule(ici, ponctuation) c’est donc la chose(à remplacer par un pronom démonstratif neutre : voir lien pour corriger) qu’allaient découvrir le maître de la(enlever) maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus à(autre préposition indiquent l'intérieur d'un endroit) la maison(remplacer 'maison' par 'demeure' pour éviter une répétition et faire précéder ce mot d'un déterminant démonstratif). Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à Monsieur(voir plus haut) Seasman de la renvoyer chez son grand père(trait d'union) dans les montagnes. Le fardeau (ce mot est utilisé dans le but d’exprimer le poids de la décision qu’allait prendre le maître, car sa fille paralysée est très attachée à Heidi et cette dernière n’acceptait plus sa résidence à la ville Avec le mot 'fardeau', votre phrase n'a pas de sens. Si vous désirez l'employer, modifiez votre phrase pour qu'elle soit compréhensible et cohérente)) qu’allait accepter le maître après une bonne réflexion.
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Parmi(enlever) les faits marquant les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, c’étaient le conseil que lui confiait la grand-mère et la joie de la vielle(orthographe) quand elle savait(autre verbe : 'se rendre compte') que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimée(voir lien sur l'accord du participe passé avec 'avoir') un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort en rendant hommage à elle(incorrect ; à remplacer par une préposition indiquant le but + pronom personnel COI + verbe à l'infinitif : déjà signalé dans la correction précédente). Ceci avait lieu(autre temps) quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l’école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l’histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont donné plus de forces à Clara venant(à conjuguer à l'imparfait précédé d'une conjonction de temps) rendre visite à sa petite amie. Ses deux amis(ses deux amis ? Quels sont donc 'ses amis' dont vous ne nous avez pas parlé ?) l'avaient beaucoup insistée (erreur : 'insister' est un verbe intransitif, donc construit sans COD ; le 'l' COD que vous avez mis est donc une erreur) d’essayer(erreur ; mettre une locution conjonctive indiquant le but suivi du verbe 'essayer' au subjonctif) de marcher (virgule) mais à chaque fois elle refuse(autre temps). Pour viendrait en fin le glissage de Heidi du haut d’une falaise(incompréhensible ; cela ne veut rien dire.) . L’événement accidentel qu’allait obliger Clara de se déplacer sur ses pieds pour sauver son meilleur amie.(Incorrect et à la limite du compréhensible. Remplacez le déterminant défini par un déterminant démonstratif et corrigez l'accord des deux déterminants - possessif et adjectif - avec 'amie') ,Alors(après le verbe) Clara se tenait(autre temps) sur ses pieds après avoir perdu l’espoir d’y arriver.

Présentez-nous votre nouveau corrigé.

Bonne soirée



Réponse : Le résumé d'un film de abdeu1003, postée le 20-09-2019 à 12:51:21 (S | E)
Bonjour alienor64. je voudrais vous remercier pour tous vos efforts engagés pour m'aider à corrigé ce travail.

Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique réalisait par Michael Rhodes en 1993 en deux parties d’une heure et demie chacune. L’histoire de Heidi commença après la mort de ses parents foudroyés lors d’un orage puis elle a été adoptée par sa tante Dete pendant huit ans. Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort pour une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, une fille paralysée. Mais la méchanceté de la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure, devant son attachement irrésistible à la montagne et à la grand-mère de Peter le berger. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l’appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l’occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique dégrada de mal en pis au point qu’elle devint somnambule. C’est donc ce qu’allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. La décision qu’allait prendre le maître après une bonne réflexion.
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits marquant les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, c’étaient le conseil que lui confiait la grand-mère et la joie de la vieille quand elle s’est rendue compte que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Ceci aura lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l’école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l’histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont donné plus de forces à Clara, quand elle venait rendre visite à sa petite amie. Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insistée pour qu’elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusa. Un jour, lors d’un pique-nique sur les pâturages un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à éloigner du groupe. Malheureusement elle glissa du haut d’une falaise. Cet événement accidentel impliqua Clara donc dans une affaire de sauvetage, Clara se tint alors sur ses pieds après avoir perdu l’espoir d’y arriver.





Réponse : Le résumé d'un film de alienor64, postée le 20-09-2019 à 19:51:26 (S | E)

Bonsoir abdeu1003

j Je voudrais vous remercier pour tous vos efforts engagés pour m'aider à corrigé corriger (infinitif et non participe passé ; en remplaçant 'corrigé' - tel que vous l'avez écrit - par un autre verbe, par exemple 'rendre' ou 'avoir', vous ne diriez pas 'pour m'aider à rendu, mais 'à rendre', ou 'pour m'aider à eu ', mais 'à avoir', n'est-ce pas ! ce travail.

Les conjonctions de subordination : Lien internet
- Les prépositions : Lien internet
Lien internet


Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique réalisait(autre temps : passé composé du verbe 'réaliser' à la voix passive : lisez le lien proposé dans la correction précédente) par Michael Rhodes en 1993 en deux parties d'une heure et demie chacune(après 'cinématographique'). L'histoire de Heidi commença après la mort de ses parents foudroyés lors d'un orage puis(incorrect, car 'puis' est un adverbe alors qu'il faut une conjonction de subordination - ou une locution conjonctive - qui marque le temps : voir lien pour pouvoir corriger) elle a été adoptée par sa tante Dete (ici, écrivez la préposition 'chez' - qui indique le lieu où une personne vit - suivie d'un pronom relatif sujet et du verbe 'vivre' au passé simple ; ce verbe sera précédé du pronom personnel sujet représentant Heidi) pendant huit ans. Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort pour('pour' n'est pas la préposition qui indique l'intérieur d'un endroit) une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, une(déterminant possessif) fille paralysée. Mais la méchanceté de (à supprimer)la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, (ici, placez le mot 'méchanceté' précédé d'une préposition indiquant la manière ou le moyen - voir liens - et d'un déterminant possessif) (virgule) a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure, devant son(il s'agit de l'attachement de Heidi et non de la gouvernante ; vous devez donc nommer Heidi et enlever ce déterminant possessif ; à reformuler correctement) attachement irrésistible à la montagne et à la grand-mère de Peter le berger(en début de phrase, après 'Mais'). À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l'appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l'occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique dégrada(ce verbe est pronominal : il faut donc le faire précéder d'un pronom réfléchi) (ici, conjonction de coordination suivie du verbe 'aller' au passé simple) de mal en pis au point qu'elle devint somnambule. C'est donc ce qu'allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. La décision qu'allait prendre le maître après une bonne réflexion( Phrase incomplète : cette proposition est une proposition relative introduite par 'que/ qu', mais il manque la proposition principale avec un verbe dont le sujet est' La décision') .
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits marquant (mieux : à remplacer par un pronom relatif sujet suivi du verbe 'marquer' au passé composé ou au passé simple) les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, c'étaient(enlever ; conjuguer 'être' au passé composé ou au passé simple) le conseil(Je suppose qu'il n'y a pas eu qu'un seul conseil ; donc : pluriel) que lui confiait la grand-mère et la joie de la vieille quand elle s'est rendue compte(mieux : à remplacer par 'se rendre compte' au gérondif) que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Ceci(Nommez ce que représente ce pronom démonstratif) aura lieu (autre temps : passé simple) quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l'école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l'histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont donné(participe passé de 'redonner') plus de(déterminant indéfini) forces à Clara, quand elle venait rendre visite à sa petite amie. Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insistée(pourquoi ce féminin ? Avez-vous lu le lien sur l'accord du participe passé avec 'avoir' dans la correction précédente ?) pour qu'elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusa(à l'imparfait). Un jour, lors d'un pique-nique sur(autre préposition indiquant l'intérieur d'un endroit) les pâturages(virgule) un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à éloigner(ce verbe est pronominal) du groupe. Malheureusement (virgule) elle glissa du haut d'une falaise. Cet événement accidentel(à enlever et à remplacer par le mot qui correspond à l'adjectif 'accidentel') impliqua Clara donc(après le verbe) dans une affaire de sauvetage,(pas de virgule, mais point) Clara se tint alors sur ses pieds après avoir perdu(à remplacer par la locution conjonctive d'opposition - voir lien - suivie du verbe 'perdre' au plus-que-parfait) l'espoir d'y arriver.

Bonne soirée



Réponse : Le résumé d'un film de abdeu1003, postée le 20-09-2019 à 22:04:15 (S | E)
Bonjour tout le monde
bonjour alienor64
Je voudrais vous remercier pour tous vos efforts pour m'aider à corriger ce travail.

Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique en deux parties d'une heure et demie chacune a été réalisée en 1993 par Michael Rhodes. L'histoire de Heidi commença après la mort de ses parents foudroyés lors d'un orage aussitôt qu’elle vécut chez sa tante Dete pendant huit ans. Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort dans une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, sa fille paralysée. Mais la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, avec sa méchanceté, a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure, devant un attachement irrésistible de Heidi à la montagne et à la grand-mère de Peter le berger. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l'appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l'occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique se dégrada de mal en pis au point qu'elle devint somnambule. C'est donc ce qu'allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. Après une bonne réflexion, le maître accepta alors la proposition du docteur
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits qui ont marqué les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, ce sont les conseils que lui confiait la grand-mère et la joie de la vieille en se rendant compte que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Cet hommage eut lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l'école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l'histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont rendu de force à Clara, quand elle venait rendre visite à sa petite amie. Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insisté pour qu'elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusait. Un jour, lors d'un pique-nique dans les pâturages, un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à s’éloigner du groupe. Malheureusement, elle glissa du haut d'une falaise. Cet accident impliqua donc Clara dans une affaire de sauvetage. Clara se tint alors sur ses pieds bien qu’elle avait perdu l'espoir d'y arriver.





Réponse : Le résumé d'un film de alienor64, postée le 21-09-2019 à 00:35:17 (S | E)
Bonsoir abdeu1003

Exprimer l'opposition : Lien internet



Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique en deux parties d'une heure et demie chacune a été réalisée en 1993 par Michael Rhodes. L'histoire de Heidi commença après la mort de ses parents foudroyés lors d'un orage(ici, conjonction de coordination) aussitôt qu’elle vécut chez sa tante Dete pendant huit ans(Cela ne veut rien dire. Pourquoi n'avoir pas écrit qu'elle a été adoptée ? S'il vous plaît, suivez les indications dans la correction précédente et formulez correctement cette phrase pour qu'elle soit intelligible. De plus 'aussitôt que' n'a aucun sens ici. Mettez une conjonction de subordination synonyme de 'quand'). Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort dans une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, sa(autre déterminant possessif : la famille est composée de plusieurs membres) fille paralysée. Mais la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, avec(correct, ou 'par') sa méchanceté, a rendu la vie de la petite Heidi insupportable dans sa nouvelle demeure,(enlever) devant un(déterminant défini élidé) attachement irrésistible de Heidi à la montagne et à la grand-mère de Peter le berger(Pour que votre phrase ait du sens : à placer après 'Mais' ; déjà signalé). À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l'appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l'occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique se dégrada (s'il vous plaît, lisez ou relisez l'indication dans ma précédente intervention et corrigez) de mal en pis au point qu'elle devint somnambule. C'est donc (enlever) ce qu'allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. Après une bonne réflexion, le maître accepta alors la proposition du docteur(point en fin de phrase)
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits qui ont marqué les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, ce sont(autre temps) les conseils que lui confiait(autre verbe : on confie des secrets, mais on prodigue des conseils) la grand-mère et la joie de la vieille(à remplacer par le déterminant démonstratif suivi de l'adjectif ordinal 'dernier' à accorder, pour représenter l'élément qui précède : 'la grand-mère') en se rendant compte que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Cet hommage eut lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l'école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l'histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont rendu('rendu' n'est pas le participe passé demandé dans la correction précédente) de force(pluriel : déjà signalé) à Clara , quand elle venait(à remplacer par le gérondif de 'venir') rendre visite à sa petite amie(autre formulation pour éviter la répétition du mot 'amie'). Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insisté pour qu'elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusait. Un jour, lors d'un pique-nique dans les pâturages, un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à s’éloigner du groupe. Malheureusement, elle glissa du haut d'une falaise. Cet accident impliqua donc Clara dans une affaire de sauvetage.(pas de point, mais point-virgule) Clara (à remplacer par le pronom personnel pour éviter une répétition du mot) se tint alors(enlever) sur ses pieds bien qu’ (autre locution conjonctive suivie de l'indicatif pour indiquer une opposition ; 'bien que' est toujours suivie du subjonctif : voir lien) elle avait perdu l'espoir d'y arriver.

Bonne soirée



Réponse : Le résumé d'un film de abdeu1003, postée le 21-09-2019 à 12:21:01 (S | E)
Bonjour alienor64

Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique en deux parties d'une heure et demie chacune a été réalisée en 1993 par Michael Rhodes. L'histoire de Heidi commença après la mort de ses parents foudroyés lors d'un orage tandis qu'elle a été adoptée chez sa tante Dete pendant huit ans. Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort dans une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, leur fille paralysée. Mais la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, par sa méchanceté, a rendu la vie de la petite Heidi insupportable. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l'appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l'occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique se dégrada et alla de mal en pis au point qu'elle devint somnambule. C'est ce qu'allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. Après une bonne réflexion, le maître accepta alors la proposition du docteur.
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits qui ont marqué les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, ce furent les conseils que lui prodiguait la grand-mère et la joie de cette dernière en se rendant compte que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Cet hommage eut lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l'école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l'histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont redonné des forces à Clara venant rendre visite à Heidi. Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insisté pour qu'elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusait. Un jour, lors d'un pique-nique dans les pâturages, un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à s’éloigner du groupe. Malheureusement, elle glissa du haut d'une falaise. Cet accident impliqua donc Clara dans une affaire de sauvetage, elle se tint sur ses pieds, faut de quoi elle avait perdu l'espoir d'y arriver.



-------------------
Modifié par abdeu1003 le 21-09-2019 12:34





Réponse : Le résumé d'un film de alienor64, postée le 21-09-2019 à 15:43:51 (S | E)
Bonjour abdeu1003


Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette ?uvre cinématographique en deux parties d'une heure et demie chacune a été réalisée en 1993 par Michael Rhodes. L'histoire de Heidi commença après la mort de ses parents foudroyés lors d'un orage (ici, conjonction de coordination : déjà signalé) tandis qu'(erreur : 'tandis que' ne signifie pas "quand') elle a été adoptée chez sa tante Dete pendant huit ans(décidément, vous refusez de dire qu'elle a vécu pendant huit ans chez sa tante ; ce n'est pourtant pas compliqué ! S'il vous plaît, lisez attentivement les indications dans l'avant-dernière correction, tout y est noté, et formulez correctement cette phrase). Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort dans une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, leur fille paralysée. Mais la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, par sa méchanceté, a rendu la vie de la petite Heidi insupportable. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l'appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l'occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique se dégrada et alla de mal en pis au point qu'elle devint somnambule. C'est(mieux : 'C'était') ce qu'allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. Après une bonne réflexion, le maître accepta alors la proposition du docteur.
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits qui ont marqué les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, ce furent les conseils que lui prodiguait la grand-mère et la joie de cette dernière en se rendant compte que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Cet hommage eut lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l'école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l'histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont redonné des forces à Clara venant rendre(à remplacer par la locution prépositive suivi d'un nom, qui signifie 'au moment de' : Lien internet
visite(pluriel + déterminant possessif) à Heidi. Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insisté pour qu'elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusait. Un jour, lors d'un pique-nique dans les pâturages, un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à s'éloigner du groupe. Malheureusement, elle glissa du haut d'une falaise. Cet accident impliqua donc(enlever) Clara dans une affaire de sauvetage,(point-virgule : déjà signalé) elle se tint subitement sur ses pieds, faut de quoi(orthographe ; de plus, ici cela n'a aucun sens car ' faute de quoi' signifie 'sans cela' : voir exemples plus bas. Vous voyez bien qu'ici cela ne veut rien dire. S'il vous plaît, je vous ai proposé un lien et des indications dans la correction précédente. Lisez-les attentivement et mettez la locution conjonctive correcte, celle qui est suivie d'un verbe à l'indicatif et qui exprime une opposition) elle avait perdu l'espoir d'y arriver.

- 'Faute de quoi' : 3. Loc. conj. Faute de quoi. J'ai besoin de temps en temps de converser le soir avec des gens d'esprit, faute de quoi je me sens comme asphyxié (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 22):
2. ... il faudrait auparavant avoir écrit celle [l'étude] que je projette depuis des années sur Gautier, faute de quoi j'ai peur de dire au sujet de Jean-Louis certaines des choses qui reviennent de droit à Gautier. Du Bos, Journal,1922, p. 45. (cf : CNTRL)

Bonne fin de semaine




Réponse : Le résumé d'un film de abdeu1003, postée le 21-09-2019 à 18:27:47 (S | E)
Bonjour alienor64 et je tiens à vous remercier chaleureusement pour tous vos efforts.

Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique en deux parties d'une heure et demie chacune a été réalisée en 1993 par Michael Rhodes. L'histoire de Heidi commença après la mort de ses parents foudroyés lors d'un orage et elle a vécu pendant huit ans chez sa tante Dete (si non ! c’est tous ce que je peux faire dans ce sens). Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort dans une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, leur fille paralysée. Mais la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, par sa méchanceté, a rendu la vie de la petite Heidi insupportable. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l'appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l'occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique se dégrada et alla de mal en pis au point qu'elle devint somnambule. C'était ce qu'allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. Après une bonne réflexion, le maître accepta alors la proposition du docteur.
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits qui ont marqué les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, ce furent les conseils que lui prodiguait la grand-mère et la joie de cette dernière en se rendant compte que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Cet hommage eut lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l'école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l'histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont redonné des forces à Clara lors de ses visites à Heidi. Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insisté pour qu'elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusait. Un jour, lors d'un pique-nique dans les pâturages, un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à s'éloigner du groupe. Malheureusement, elle glissa du haut d'une falaise. Cet accident impliqua Clara dans une affaire de sauvetage ; elle se tint subitement sur ses pieds, tandis qu’elle avait perdu l'espoir d'y arriver.


bonne fin de semaine



Réponse : Le résumé d'un film de alienor64, postée le 21-09-2019 à 23:16:25 (S | E)

Bonsoir abdeu1005


Avec les dernières et nécessaires corrections que je vous propose, ce texte est à présent correct.


Le film « Heidi » a gardé le titre du roman de Johanna Spyri. Cette œuvre cinématographique en deux parties d'une heure et demie chacune a été réalisée en 1993 par Michael Rhodes. L'histoire de Heidi commença après la mort de ses parents, foudroyés lors d'un orage et lorsqu'elle fut adoptée par sa tante Gete chez qui elle vécut pendant huit ans.(Je vous avais pourtant indiqué de mettre le synonyme de 'quand' ainsi que le 'chez' qu'il ne vous restait qu'à recopier et à y ajouter le pronom relatif sujet 'qui') elle a vécu pendant huit ans chez sa tante Dete (si non ! c'est tous tout ce que je peux faire dans ce sens). Ensuite, elle déménagea chez son grand-père qui habitait seul dans les montagnes. Ce dernier avait une mauvaise réputation dans toute la ville de Dorflie. Quelques années plus tard, Dete revint chercher la petite et la conduisit à Francfort dans une famille de la haute société pour tenir compagnie à Clara, leur fille paralysée. Mais la gouvernante, mademoiselle Rotenmaer, par sa méchanceté, a rendu la vie de la petite Heidi insupportable. À force de rêver de retourner dans les montagnes, elle avait perdu l'appétit et maigrissait de jour en jour. Les festivités organisées à l'occasion de la rencontre entre monsieur Seasman, sa famille et ses amis se sont déroulées sans aucun enthousiasme de Heidi. Cette nuit-là, la petite réalisa que son rêve de retourner dans les montagnes était irréalisable et dès lors, sa santé physique et psychique se dégrada et alla de mal en pis au point qu'elle devint somnambule. C'était ce qu'allaient découvrir le maître de maison et le docteur après avoir monté la garde toute la nuit à la suite des événements incompréhensibles nouvellement survenus dans cette demeure. Après avoir examiné la fillette, le docteur proposa à monsieur Seasman de la renvoyer chez son grand-père dans les montagnes. Après une bonne réflexion, le maître accepta alors la proposition du docteur.
À la montagne, la petite orpheline devenait de jour en jour plus rayonnante. Les faits qui ont marqué les rencontres habituelles entre la petite et la grand-mère de Peter durant son congé, ce furent les conseils que lui prodiguait la grand-mère et la joie de cette dernière en se rendant compte que la petite savait lire. La grand-mère avait exprimé un vœu que Heidi allait réaliser après sa mort pour lui rendre hommage. Cet hommage eut lieu quelques minutes avant la fin du film, quand elle ordonna à Peter : « Va à l'école maintenant ». Ce passage a donné une chute finale à l'histoire.
La pureté de la nature dans les montagnes et les aliments frais ont redonné des forces à Clara lors de ses visites à Heidi. Ses deux amis, Heidi et Peter, avaient beaucoup insisté pour qu'elle essaye de marcher, mais à chaque fois elle refusait. Un jour, lors d'un pique-nique dans les pâturages, un malentendu entre Clara et Heidi poussa cette dernière à s'éloigner du groupe. Malheureusement, elle glissa du haut d'une falaise. Cet accident impliqua Clara dans une affaire de sauvetage ; elle se tint subitement sur ses pieds, tandis alors qu'elle avait perdu l'espoir d'y arriver.

Bonne continuation



Réponse : Le résumé d'un film de abdeu1003, postée le 21-09-2019 à 23:30:47 (S | E)
👍 et

-------------------
Modifié par abdeu1003 le 21-09-2019 23:33



-------------------
Modifié par abdeu1003 le 21-09-2019 23:34






[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

> NOS AUTRES SITES : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'allemand 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.