Créer un test
Connectez-vous!

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés :
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :





Dans la maison

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Dans la maison
Message de zikas93 posté le 21-05-2020 à 19:20:05 (S | E | F)
Bonsoir.
J
'espère que vous allez bien !
Voici une production écrite que j'ai rédigée, je voudrais souhaiterais que quelqu'un m'aide à corriger les fautes, s'il veut vous plaît.
Merci infiniment pour vos soutiens !

Aujourd'hui, les bruits de voitures m'est réveillés, l'horloge de ma chambre indiquait que le temps était dix heures du matin, ce jour là je me suis réveillé tard, parce qu'hier, je travaillais beaucoup, je rangeais mes vêtements, je prenais un balais pour nettoyer toutes les chambres.
Ce matin, je me sentais que mon cœur était faible, ma tête exploserait.
Quelques instants, j'ai entendu des pas vifs venait vers ma chambre, c'était ma mère , je l'ai vu, elle ouvrit la porte doucement, ma mère avait un visage rond, des yeux noires, sa tête est couverts d'une voile de couleur blanche vive.
Comment vas tu mon fils ? M'a dit-elle ; est ce que tu souffrais un maux de tête ? Je lui ai répondu par un hochement de la tête, elle continuait mon fils je te préparerais une soupe mélangée de poivron et quelques épices, mon amie Aicha m'a conseillé que celle était un goût délicieux, et aussi je te donnerais un médicament efficace.
Ensuite mon père entra avec une sourire, celui était une barbe blanche, ses yeux était bleu foncé, enfilé une lunette de couleur noir.
Il a dit: tout va bien mon fils, j'espère à vous un prompt rétablissement.
Ces mots de mes parents me touchaient au fond du cœur, les parents avaient une tendresse envers leurs enfants.
------------------
Modifié par bridg le 21-05-2020 20:08
Corrections



Réponse : Dans la maison de alienor64, postée le 22-05-2020 à 00:21:00 (S | E)
Bonsoir zikas93

Participes passés avec 'avoir' : Lien internet
La ponctuation : Lien internet
Ponctuation et espaces : Lien internet
La phrase interrogative : l'ordre des mots : Lien internet

Déterminants définis, indéfinis et partitifs : Lien internet


Aujourd'hui, les bruits(singulier pour ces deux mots) de(pluriel) voitures m'est réveillés(autre auxiliaire 'avoir' et non 'être' + accord du participe passé avec le COD : voir lien sur l'accord des participes passés des verbes conjugués avec 'avoir'), l'horloge de ma chambre indiquait que le temps était(enlever) dix heures du matin,(autre ponctuation que la virgule : voir lien) ce jour là(trait d'union entre ces deux mots)(virgule) je me suis réveillé tard,(pas de virgule) parce qu'hier, je travaillais beaucoup(autre temps : plus-que-parfait ; vous placerez l'adverbe entre l'auxiliaire et le participe passé),(autre ponctuation si les deux actions qui suivent n'ont pas eu lieu le même jour que celle exprimée par le verbe précédent) je rangeais(autre temps, le même que le précédent si ce verbe exprime un fait qui a eu lieu 'hier' ; s'il a eu lieu 'aujourd'hui' : passé composé. Avec des temps incorrect, la compréhension est un peu compliquée !) mes vêtements, je prenais(même remarque) un balais(orthographe : singulier) pour nettoyer toutes les chambres.
Ce matin, je me sentais( ce verbe n'est pas ici pronominal : enlever le pronom réfléchi) que mon cœur était faible, (ici, répéter la conjonction de subordination 'que') ma tête exploserait(enlever ; mettre ce verbe à l'infinitif précédé du verbe 'aller' à l'imparfait pour indiquer un futur proche).
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venait(participe présent) vers ma chambre, c'était ma mère ,(autre ponctuation : voir les deux liens sur la ponctuation) je l'ai vu(accord avec le COD), elle ouvrit(autre temps : passé composé) la porte doucement,(pas de virgule, mais point) ma mère avait un visage rond, des yeux noires(accord avec 'yeux' : masculin), sa tête est(autre temps : imparfait) couverts(accord avec 'tête') d'une(masculin ; ce n'est pas une voile de bateau, mais un voile qui sert de coiffe voile de couleur blanche vive(enlever).
( Discours direct à mettre entre guillemets '... ?') Comment vas tu(trait d'union) mon fils ? M(pas de majuscule)'a dit-elle(incorrect : voir lien sur la phrase interrogative) ; est ce(trait d'union) que tu souffrais(autre temps : présent) un(enlever ; préposition) maux de tête ? Je lui ai répondu par un hochement de la(enlever) tête,(autre ponctuation) elle continuait (ici, deux-points pour introduire un discours direct à mettre entre guillemets ; la première lettre de ce discours sera en majuscule) mon fils(virgule) je te préparerais(erreur ; sujet 'je', 1ere personne du singulier ; verbe à mettre au futur proche : conjuguer 'aller' -ici, semi-auxiliaire - au futur de l'indicatif suivi de l'infinitif du verbe. Le pronom personnel COI 'te' devra être placé entre le semi-auxiliaire et l'infinitif) une soupe mélangée de poivron(pluriel) et (ici, préposition) quelques épices, mon amie Aicha m'a conseillé(autre verbe au passé composé : 'dire') que celle était(erreur : à enlever ; mettre pronom personnel sujet représentant 'la soupe' + autre verbe 'avoir' à conjuguer) un goût délicieux, et aussi je te donnerais(erreur : c'est un futur, à la 1ere personne du singulier, sujet 'je') un médicament efficace.
Ensuite (virgule) mon père entra avec une('sourire' est un nom masculin) sourire, celui était(erreur ; mettre un pronom personnel sujet représentant 'mon père' suivi du verbe 'avoir' à conjuguer) une barbe blanche, ses yeux était(sujet 'ses yeux') bleu foncé, enfiléce mot ne veut rien dire ici ; à remplacer par le participe passé de 'chausser' accordé à 'ses yeux') une lunette(remplacer le déterminant indéfini par la préposition 'de' suivi du nom à mettre au pluriel) de couleur noir(enlever ; ne laisser que l'adjectif accordé nom qu'il qualifie).
Il a dit:(erreur d'espace : voir lien)(discours direct à mettre entre guillemets) tout va bien mon fils, j'espère à vous(votre père vous vouvoie ?) un prompt rétablissement.
Ces mots de mes parents me touchaient(passé simple) au fond du cœur,(autre ponctuation que cette virgule) les parents avaient(autre temps : présent ; c'est un présent de vérité générale) une(à remplacer par un déterminant partitif : voir lien) tendresse envers (préposition qui indique l'attribution) leurs enfants.

Bonne correction









Réponse : Dans la maison de zikas93, postée le 23-05-2020 à 01:04:11 (S | E)
Bonsoir
Voici la correction que vous m'avez demandée !

Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillées, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements, j'ai pris un balai pour nettoyer toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon cœur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue, elle a ouvert la porte doucement. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couvert d'un voile de couleur blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a dit-elle ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle était un goût délicieux et aussi je te donnerai un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il a une barbe blanche, ses yeux était bleu foncé, chaussés de lunettes noirs.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, j'espère à toi un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me toucha au fond du cœur ; les parents ont une tendresse vers leurs enfants.

Merci infiniment !



Réponse : Dans la maison de alienor64, postée le 23-05-2020 à 17:00:46 (S | E)
Bonjour zikas93

Discours direct et indirect : Lien internet



Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillées(erreur : avez-vous lu le lien sur l'accord des participes passés avec 'avoir' ? Si oui, recommencez et corrigez !), l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements, j'ai pris un balai(un seul verbe existe pour indiquer cette action ; conjuguez-le et lisez l'indication dans la correction précédente pour mettre le temps qui convient) pour nettoyer(enlever) toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon c?ur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue, elle a ouvert(à remplacer par l'infinitif du verbe ; enlevez aussi la virgule) la porte doucement. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couvert(accord avec le nom qu'il qualifie) d'un voile de couleur(enlever) blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a dit-elle(erreur : voir lien sur le discours direct et indirect ou vous trouverez des exemples) ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? (fermez les guillemets)Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle était(erreur : voir indication dans la correction précédente) un goût délicieux et(à remplacer par une ponctuation) aussi(adverbe à placer après le verbe) je te donnerai un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il a(autre temps) une barbe blanche, ses yeux était(sujet : 'ses yeux' ; un verbe s'accorde en nombre avec son sujet quand ce sujet est un nom) bleu foncé,(pas de virgule, mais conjonction de coordination) chaussés de lunettes noirs(accord avec 'lunettes' : un dictionnaire vous donnera le genre de ce nom).
Il a dit : « Tout va bien mon fils, j'espère à(autre préposition indiquant l'attribution, la destination) toi un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me toucha(sujet de ce verbe : 'ces mots') au fond du cœur ; les parents ont une tendresse vers(erreur : préposition indiquant l'attribution)leurs enfants.

Bon après-midi






Réponse : Dans la maison de zikas93, postée le 23-05-2020 à 21:12:13 (S | E)
Bonsoir, j'espère que vous allez bien !
Voici la correction que vous m'avez demandée !


Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillé, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements, je balayais toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon cœur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue ouvrir doucement la porte. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couverte d'un voile blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a dit-elle ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? » Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle avait un goût délicieux, je te donnerai aussi un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il était une barbe blanche, ses yeux étaient bleu foncé et chaussés de lunettes noires.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, je te souhaite un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me touchaient au fond du cœur ; les parents ont une tendresse à leurs enfants.

J'ai deux questions :
- La phrase suivante "comment vas-tu mon fils ? m'a dit-elle". Où est la faute ?
J'ai cherché sur le lien que vous m'avez donné mais je ne comprends rien.
- La phrase suivante "le bruit des voitures m'a réveillé" le complément ici c'est "me" pronom du complément singulier c'est pourquoi le verbe réveiller reste invariable, est-ce correcte ou non ?


Merci infiniment pour votre soutien !
Chapeau-bas !

-------------------
Modifié par zikas93 le 23-05-2020 21:13



-------------------
Modifié par zikas93 le 23-05-2020 21:18



-------------------
Modifié par zikas93 le 23-05-2020 22:02





Réponse : Dans la maison de alienor64, postée le 24-05-2020 à 00:18:58 (S | E)
Bonsoir zikas93

La phrase interrogative : Lien internet
.La phrase interrogative avec inversion du sujet : Lien internet
Les prépositions : Lien internet


Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillé, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements,(pas de virgule, mais conjonction de coordination) je balayais(si vous avez balayé hier : autre temps, le même que pour le verbe précédent) toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon c?ur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue ouvrir doucement la porte. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couverte d'un voile blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a dit-elle(erreur déjà signalée : voir les deux liens sur la phrase interrogative avec l'inversion verbe/pronom sujet, ainsi que l'explication ci-dessous) ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? » Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle avait un goût délicieux,(autre ponctuation ;: voir indication dans la correction précédente) je te donnerai aussi un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il était(je ne vous ai pas demandé de changer le verbe, mais le temps) une barbe blanche, ses yeux étaient bleu foncé et chaussés de lunettes noires.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, je te souhaite un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me touchaient (autre temps : passé simple)au fond du c?ur ; les parents ont une tendresse à(erreur déjà signalée : autre préposition indiquant l'attribution : voir lien) leurs enfants.

J'ai deux questions :
- La phrase suivante "comment vas-tu mon fils ? m'a dit-elle". Où est la faute ? (l'erreur est dans la construction ; il faut appliquer celle de l'interrogation directe avec l'inversion : verbe/pronom sujet et, dans les temps composés , comme ici : 'auxiliaire + pronom personnel sujet + participe passé)
J'ai cherché sur le lien que vous m'avez donné mais je ne comprends rien.
- La phrase suivante "le bruit des voitures m'a réveillé" le complément ici c'est "me" pronom du complément singulierCela ne veut rien dire. Le pronom personnel 'me/m' est complément d'objet direct. c'est pourquoi le verbe réveiller reste invariable, est-ce correcte correct (le sujet de ce verbe est le pronom neutre 'ce') ou non ? C'est incorrect : le participe passé d'un verbe conjugué avec l'auxiliaire 'avoir' s'accorde en genre et en nombre avec le COD si celui-ci est placé avant le verbe et uniquement dans ce cas. Ici le COD est le pronom 'me' : il est placé avant le verbe, donc le participe passé s'accorde avec lui. Ce pronom personnel COD représente une personne du genre masculin, le participe passé sera donc au masculin)

Bonne soirée







Réponse : Dans la maison de jij33, postée le 24-05-2020 à 08:51:26 (S | E)
Bonjour zikas93
Vous demandez : "comment vas-tu mon fils ? m'a dit-elle". Où est la faute ?
Alienor64 vous a répondu et j'ai également donné une explication à ce sujet pour un texte précédent (une journée en famille, partie 2). Je la remets : « Dans une proposition incise au passé composé ou aux autres temps composés, le sujet se place entre l'auxiliaire conjugué et le participe passé : m'a-t-il dit, ai-je répondu, avons-nous pensé, se sont-elles exclamées, mais pour un temps simple, c'est me dit-il, répondis-je, pensâmes-nous, s'exclamèrent-elles. »



Réponse : Dans la maison de zikas93, postée le 24-05-2020 à 14:37:27 (S | E)
Bonjour, j'espère que vous allez bien !
Voici la correction que vous m'avez demandée !

Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillé, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements et j'avais balayé toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon cœur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue ouvrir doucement la porte. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couverte d'un voile blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a-t-elle dit ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? » Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle avait un goût délicieux ; je te donnerai aussi un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il avait une barbe blanche, ses yeux étaient bleu foncé et chaussés de lunettes noires.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, je te souhaite un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me touchèrent au fond du cœur ; les parents ont une tendresse pour leurs enfants.

J'ai deux questions :
- Concernant les prépositions, j'ai cherché dans le lieu que vous m'avez donné et aussi sur l'internet, j'ai seulement trouvé deux prépositions qui indiquent l'attribution : pour et à.
- j'ai un soucis concernant la concordance des temps, malgré mes efforts, je n'ai compris rien, est-ce une méthode efficace ?

Merci infiniment pour vos soutiens monsieur alienor64 et madame jij33 !

-------------------
Modifié par zikas93 le 24-05-2020 14:38





Réponse : Dans la maison de alienor64, postée le 24-05-2020 à 16:16:59 (S | E)
Bonjour zikas93

Il ne vous reste qu'une erreur à corriger !

Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillé, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements et j'avais(correct, mais vous pouvez enlever 'j'avais' pour ne pas alourdir la phrase par une répétition inutile') balayé toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon cœur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue ouvrir doucement la porte. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couverte d'un voile blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a-t-elle dit ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? » Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle avait un goût délicieux ; je te donnerai aussi un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il avait une barbe blanche, ses yeux étaient bleu foncé et chaussés de lunettes noires.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, je te souhaite un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me touchèrent au fond du cœur ; les parents ont une(déterminant partitif : voir lien déjà proposé avant-hier) tendresse pour leurs enfants.

J'ai deux questions :
- Concernant les prépositions, j'ai cherché dans le lieu lien que vous m'avez donné et aussi sur l'internet, j'ai seulement trouvé deux prépositions qui indiquent l'attribution : pour et à. Il n'y en a pas d'autres ! Si ce n'est pas 'à', c'est 'pour' !
- j'ai un soucis souci ('un' entraîne le singulier) concernant la concordance des temps, malgré mes efforts, je n'ai rien compris rien. est-ce Existe-t-il une méthode efficace ? Lisez ceci... et vous comprendrez : Lien internet
Lien internet


Bon dimanche





Réponse : Dans la maison de zikas93, postée le 24-05-2020 à 23:14:51 (S | E)
Bonsoir, j'espère que vous allez bien !
Voici la dernière correction que vous m'avez demandée !

Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillé, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements et balayer toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon cœur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue ouvrir doucement la porte. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couverte d'un voile blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a-t-elle dit ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? » Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle avait un goût délicieux ; je te donnerai aussi un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il avait une barbe blanche, ses yeux étaient bleu foncé et chaussés de lunettes noires.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, je te souhaite un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me touchèrent au fond du cœur ; les parents ont des tendresses pour leurs enfants.

Merci infiniment pour votre soutien et tous tes efforts qui vous le faites pour moi !

-------------------
Modifié par zikas93 le 24-05-2020 23:30



-------------------
Modifié par zikas93 le 24-05-2020 23:43



-------------------
Modifié par zikas93 le 25-05-2020 00:01





Réponse : Dans la maison de alienor64, postée le 24-05-2020 à 23:46:49 (S | E)
Bonsoir zikas93

Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillé, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements et balayer(pourquoi cet infinitif ? Je vous avais demandé de supprimer uniquement l'auxiliaire 'j'avais' car il est déjà exprimé avec le verbe précédent) toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon cœur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue ouvrir doucement la porte. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couverte d'un voile blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a-t-elle dit ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? » Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle avait un goût délicieux ; je te donnerai aussi un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il avait une barbe blanche, ses yeux étaient bleu foncé et chaussés de lunettes noires.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, je te souhaite un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me touchèrent au fond du cœur ; les parents ont des tendresses(mettez le nom au singulier, précédé d'un déterminant partitif : lisez attentivement le lien déjà proposé le 22 mai) pour leurs enfants.

Merci infiniment pour votre soutien et tous tes les efforts qui que vous le(pourquoi toujours ce 'le' ? Il ne sert à rien, car le COD est déjà exprimé par le pronom relatif 'que' représentant 'les efforts') faites pour moi !

Bonne soirée






Réponse : Dans la maison de zikas93, postée le 25-05-2020 à 00:00:06 (S | E)
Bonsoir, j'espère que vous allez bien !
Voici la correction que vous m'avez demandée !

Aujourd'hui, le bruit des voitures m'a réveillé, l'horloge de ma chambre indiquait dix heures du matin. Ce jour-là, je me suis réveillé tard parce qu'hier, j'avais beaucoup travaillé ; j'avais rangé mes vêtements et balayé toutes les chambres.
Ce matin, je sentais que mon cœur était faible, que ma tête allait exploser.
Quelques instants plus tard, j'ai entendu des pas vifs venant vers ma chambre, c'était ma mère ; je l'ai vue ouvrir doucement la porte. Ma mère avait un visage rond, des yeux noirs, sa tête était couverte d'un voile blanc.
« Comment vas-tu mon fils ? m'a-t-elle dit ; est-ce que tu souffres de maux de tête ? » Je lui ai répondu par un hochement de tête ; elle continuait : « Mon fils, je vais te préparer une soupe mélangée de poivrons et de quelques épices, mon amie Aicha m'a dit qu'elle avait un goût délicieux ; je te donnerai aussi un médicament efficace ».
Ensuite, mon père entra avec un sourire, il avait une barbe blanche, ses yeux étaient bleu foncé et chaussés de lunettes noires.
Il a dit : « Tout va bien mon fils, je te souhaite un prompt rétablissement ».
Ces mots de mes parents me touchèrent au fond du cœur ; les parents ont de la tendresse pour leurs enfants.

- J'ai une question : Est-ce que la phrase subordonnée toujours précédé d'un pronom relative que ou qui ? Parce qu'il y a deux types de phrases : phrase principale et phrase subordonnée, et dans mon sujet il y a un seul phrase contenant un pronom relative, donc comment on peut utiliser la concordance des temps si la phrase subordonnée n'est pas trouvée ?

Merci infiniment pour votre aide !



Réponse : Dans la maison de alienor64, postée le 25-05-2020 à 14:40:23 (S | E)
Bonjour zikas93

Bravo ! Votre texte est à présent correct.

Pour répondre à votre question :
- J'ai une question : Est-ce que la phrase proposition subordonnée est toujours précédée d'un pronom relative relatif que ou qui ? Non ! Il existe plusieurs pronoms relatifs pour introduire les subordonnées relatives : voir lien ci-dessous ; il existe aussi des conjonctions de subordination pour introduire les propositions subordonnées conjonctives. Parce qu'il y a deux types de phrases : phrase principale et phrase subordonnée ]Ce ne sont pas des phrases, mais des propositions : une phrase est composée de propositions ; il peut n'y en avoir qu'un., et dans mon sujet il y a une seule phrase contenant un pronom relative relatif, donc comment on peut peut-on utiliser la concordance des temps si la phrase proposition subordonnée n'est pas trouvée ?

- Vous devez savoir reconnaître si une phrase est simple ou complexe, c'est-à-dire, quelles sont les propositions qui la constituent.
Une phrase simple ne comprend qu'un groupe de noms (groupe nominal) et qu'un seul verbe : elle n'est donc constituée que d'une seule proposition. Exemple : 'La Terre(groupe nominal) tourne (groupe verbal)". Il n'y a donc qu'une proposition.
Une phrase complexe ou composée contient plusieurs verbes dont chacun est à la base d'une proposition distincte. Exemples : 'J'irai me promener s'il ne pleut pas.' Dans cette phrase, il y a deux verbes, donc deux propositions : 'j'irai me promener' ( proposition principale) et 's'il ne pleut pas' : proposition subordonnée à la principale par la conjonction de subordination 'si'/ 'Le livre que tu m'as offert est passionnant'. Il y a deux verbes dans cette phrase, donc deux propositions : une principale : 'Le livre est passionnant' et une subordonnée à la principale par le pronom relatif 'que' : 'que tu m'as offert'.

Ces liens devraient vous intéresser : Phrase simple et phrase complexe : Lien internet
La phrase complexe : Lien internet
Les propositions subordonnées : Lien internet
Les pronoms relatifs : Lien internet



Bonne journée





Réponse : Dans la maison de zikas93, postée le 26-05-2020 à 07:55:03 (S | E)
Merci beaucoup pour votre aide, je te souhaite une bonne journée !



Réponse : Dans la maison de alienor64, postée le 26-05-2020 à 09:35:52 (S | E)
Avec plaisir, zikas93

Bonne journée à vous aussi




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

> NOS AUTRES SITES : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'allemand 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.