Créer un test
Connectez-vous!

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien


Recommandés :
- Jeux gratuits
- Nos autres sites



Publicités :





Apprendre l'allemand > Cours & exercices d'allemand > test d'allemand n°122118 : Participe passé (comment le forme-t-on ?) - cours

> Plus de cours & d'exercices d'allemand sur le même thème : Participes [Autres thèmes]
> Tests similaires : - Verbes (forts, faibles, irréguliers) - Participe présent ou relative? - Parfait-Formes régulières - Parfait - Groupe participial avec participe présent - Passé composé - Participe passé - Participes II (vacances)
> Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une traduction...


Participe passé (comment le forme-t-on ?) - cours


 

À l'indicatif, pour exprimer une réalité passée, on a 2 possibilités :

Utiliser le prétérit , temps simple, qui relève plutôt de la langue écrite,

OU

le parfait (« Perfekt »), temps composé, lui plutôt employé à l'oral.

Ce dernier repose  sur un élément verbal non conjugué, le participe passé, associé  pour fonctionner dans la phrase à un auxiliaire (HABEN ou SEIN, selon les verbes).

 

L'exercice proposé ici s'appuiera sur cette quasi-équivalence (prétérit=parfait) afin d'examiner plus particulièrement le comportement du participe passé (en allemand "zweites Partizip").

 

À quoi sert le participe passé ? Où le trouve-t-on par ailleurs ? Voilà des questions que nous laisserons délibérément de côté pour ne nous intéresser qu'à la morphologie :

Comment  le participe passé est-il formé ?

 

Quels que soient les verbes que nous allons passer en revue, il y a une question qui est fondamentale dans le processus de formation du participe passé : le rôle de l'accentuation.

 

La prononciation allemande se caractérise principalement par l'accentuation de la voyelle sur la première syllabe, faisant  par là même ressortir la longueur ou la brièveté de celle-ci. En présence d'une forme verbale, le fait de déroger à cette règle revêtira un pouvoir d'expression supplémentaire, l'élément déterminant étant le décalage dans la succession des sons perçus par l'oreille. Prenons un exemple simple avec cette forme verbale mutant de l'infinitif vers le participe passé  :

KOMMengeKOMMen

-  - , - -   °  -

Er sagt, er will KOMMen

-  - , - - (-) °   -

Er sagt, er ist   ge    KOMMen

On remarque que l'accentuation principale (°►KOMM) s'est trouvée retardée dans la mélodie de phrase entre la 1re et la seconde.

Cette « désaccentuation » de la 1re syllabe à l'aide d'une syllabe-préfixe dépourvue de sens (GE) étant la caractéristique du participe passé, il ne sera pas étonnant de ne plus la rencontrer lorsque la forme verbale à l'état brut (telle qu'on la rencontre à l'infinitif) présentera déjà cette caractéristique !

Prenons cette fois le verbe beKOMMen :

-  - , - - -  - °   -

Er sagt, er will das beKOMMen

-  - , - - -   - °  -

Er sagt, er hat das   be KOMMen

Le locuteur allemand n'éprouvera pas le besoin de « désaccentuer » ce qui l'est déjà!

Ces lignes ne s'adressent pas à des oreilles germanophones, lesquelles n'en ont pas besoin ! En revanche, en tant que Français apprenant l'allemand,  il faut commencer par identifier les verbes qui dérogent à la sacro-sainte accentuation sur la 1re syllabe... Pour cela, il faut repérer les  préfixes par nature inaccentués :  BE EMP ENT ER GE MISS VER ZER (*).

D'autres s'y ajoutent qui ont le ... GROS défaut d'être parfois ÉGALEMENT des préverbes à part entière, donc des particules accentuées jouant le rôle de complément essentiel du verbe (**). Auquel cas, le participe passé "livré à lui-même", même si le préverbe lui est accolé, devra désaccentuer sa forme brute > Das Gerücht ist UM.geGANGen (le bruit a couru).

Ajoutons à la liste les verbes, souvent d'origine latine, se terminant en IERen (par ex.) :

informIERen>[er hat] informIERt    organisIERen>[er hat] organisIERt  telefonIERen>[er hat] telefonIERt  

Accentuées sur cette dernière syllabe, donc ne l'étant pas sur la 1re, ces formes seront -en quelque sorte- déjà prêtes à l'emploi !

***

 

Prêts à affronter la/les difficulté(s) suivante(s) ?

Quand le verbe est régulier, il n'y en a pas ! Exception faite d'un éventuel petit E intercalaire qui apparaît en règle générale dans la conjugaison du verbe allemand lorsque certains radicaux l'exigent (cf. mon exercice sur le site//lien : https://www.allemandfacile.com/exercices/exercice-allemand-2/exercice-allemand-120723.php ),

il suffit d'ajouter au radical désaccentué un  +T .

Pour les verbes irréguliers, en général qualifiés de « verbes forts » puisqu'ils ont la capacité de faire varier leur radical, la chose est plus compliquée : Il ne suffira pas d'ajouter la terminaison, une autre qui sera en l'occurrence +EN il faudra tenir compte d'un éventuel changement du radical !! Hélas, l'apprentissage d'une langue étrangère suppose la mémorisation de ce genre de choses (voici un lien vers la liste des verbes forts https://www.allemandfacile.com/exercices/exercice-allemand-2/exercice-allemand-22677.php ) ... Quelques exemples :

LASSen (laisser)>[er hat] geLASSen  mais STEHen (être debout)>[er hat] geSTANDen ou TRINKen (boire)>[er hat] geTRUNKen, et 2 des 3 auxiliaires de temps : WERDen>[er  ist] geWORDen, SEIN>[er ist] geWESen

Tout comme il conviendra de mémoriser les verbes qui combinent les 2 particularités : changer de radical tout en gardant la terminaison d'un verbe régulier (+T)!! Pour n'en retenir que 3, parmi la dizaine de ces originaux, voici : bringen (apporter)→[er hat] gebracht / denken (penser)→[er hat] gedacht / wissen (savoir)→[er hat] gewusst

À noter pour finir le cas des participes passés des auxiliaires de modalité: Ceux-là ont (presque!) l'allure de ceux des verbes réguliers, surtout si l'on fait abstraction du ‘Umlaut' de l'infinitif, qui disparaît, comme par enchantement... En outre, ils disposent d'une seconde forme qui apparaît en présence d'un infinitif complément, identique à l'infinitif de l'auxiliaire (sorte de mimétisme grammatical !!), créant ainsi un bloc rejeté hors de la construction dans une subordonnée !

dürfen

1>[er hat] gedurft

2>er sagt, dass er gestern  hat [kommen] dürfen

... qu'hier il a eu le droit de...

können

1>[er hat] gekonnt

2>er sagt, dass er gestern hat [kommen] können

... qu'hier il a eu la possibilité de ...

mögen

1>[er hat] gemocht

 [kommen] mögen

 

Inusité!

müssen

1>[er hat] gemusst

2>er sagt, dass er gestern hat [kommen] müssen

... qu'hier il a été dans l'obligation de ...

sollen

1>[er hat] gesollt

2>er sagt, dass er gestern hat [kommen] sollen

... qu'hier on lul a demandé de ...

wollen

1>[er hat] gewollt

2>er sagt, dass er gestern hat [kommen] wollen

... qu‘hier il a voulu ...

Ce second participe passé, combiné à un autre verbe à l'infinitif, est appelé communément «double infinitif» ; sa force d'attraction est telle qu'il lui arrive d'entraîner avec lui les compléments essentiels du verbe qui l'accompagne,en premier lieu les « préverbes » (dans mon jargon, synonyme de «particule séparable»), naturellement attachés à la partie conjugable du verbe lorsque celui-ci est en place finale, et parfois d'autres, tels les compléments de lieu dits directifs (ex : er sagt, dass er gestern hat // zu ihm ‘rausfahren müssen.)

 

***

NOTES :

 

* j'ai mis Cerbère en enfer  [ j'ai=GE/mis=MISS/Cer-=ZER+ER/-bère=BE+ER/en=EMP/en-=ENT/-fer=VER] est une phrase mnémotechnique que le francophone utilise parfois pour les mémoriser

 

**Citons-les : DURCH UM UNTER ÜBER [WIDER]. Certains verbes se combinant tantôt à ce qui sera un simple préfixe inaccentué, lequel fait alors bien sûr partie intégrante de la partie conjugable, tantôt à ce qui prendra une valeur de "préverbe"  (=particule verbale accentuée au même titre que de nombreuses autres →AN AUF AUS BEI MIT NACH VOR ZU, liste non exhaustive, vous le verrez dans l'exercice!), il n'y a qu'une manière de bien former le p.passé  -en dehors de la perception de son accentuation !- d'un verbe comme umGEHen/UM.gehen, c'est de mémoriser ses différents emplois selon qu'il est l'un ou l'autre !!

UM.gehen→ Er geht gut damit um → Er ist immer gut damit umgegangen (savoir s'y prendre avec qqch)

umGEHen→ Er umgeht gern die Schwierigkeiten → Er hat immer gern die Schwierigkeiten umgangen (contourner les difficultés)

 

  

 

 

 

***

 

Prêts à commencer l'exercice?

 


Voici un exemple de la transformation que vous aurez à effectuer :

Er aß gern Süßigkeiten ó( er hat   ...? )  =   gern Süßigkeiten gegessen

(  

Respectez l'ordre des mots de la phrase de départ au prétérit dans votre réponse; n'oubliez pas que le participe passé a une place bien définie à retrouver!!





Intermédiaire Tweeter Partager
Exercice d'allemand "Participe passé (comment le forme-t-on ?) - cours" créé par jng avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de jng]
Voir les statistiques de réussite de ce test d'allemand

Merci de vous connecter au club pour sauvegarder votre résultat.


Pour insérer facilement des caractères spéciaux :

1. Mein Sohn lernte immer fleißig in der Schule.>>>Er hat .

2. Ich arbeitete den ganzen Tag sehr hart.>>>Ich habe .

3. Ich fuhr regelmäßig in die Stadt.>>>Ich bin .

4. Mein Opa bezahlte früher immer alles für mich.>>>Mein Opa hat .

5. Das Kind war letzte Woche krank.>>>Das Kind ist .

6. Er akzeptierte die neue Lage nicht>>>Er hat .

7. Sie durfte ab diesem Augenblick ihren Freund nicht mehr sehen.>>>Sie hat
.

8. Sie kommandierte immer ganz gern herum.>>>Sie hat .

9. Sie freundeten sich sehr schnell mit den neuen Nachbarn an.>>>Sie haben sich .

10. Wir standen in aller Frühe auf.>>>Wir sind .

11. Er musste mehrmals aufs Klo.>>>Er hat .

12. Der Fußgänger überquerte die stark befahrene Straße vorsichtig.>>>Der Fußgänger hat .

13. Ich verbrachte meine Ferien oft im Gebirge.>>>Ich habe .

14. Er strapazierte sein Auto einfach zu sehr.>>>Er hat .

15. Er suchte vergeblich nach einem Ausweg.>>>Er hat .

16. Ihr atmetet am Ende erleichtert auf.>>>Ihr habt .









Fin de l'exercice d'allemand "Participe passé (comment le forme-t-on ?) - cours"
Un exercice d'allemand gratuit pour apprendre l'allemand. (tags: participe )
Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices d'allemand sur le même thème : Participes

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

> NOS AUTRES SITES : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'allemand 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.